Le CLEMI

Carte du réseau des coordonnatrices et coordonnateurs du CLEMI

Accueil  >  Le Clemi  >  Concours  >  Reportage ARTE-CLEMI  >  Lauréats Édition 2008

Lauréats Édition 2008

Imprimer la page

LES JEUNES DE BANLIEUE ET LA PRÉSIDENTIELLE

Pour son édition 2008, le concours "Reportage" a proposé une sélection des rushes d’un reportage produit par ARTE en mars 2007 et réalisé par Vladimir Vasak, grand reporter.

Ce reportage a été diffusé pendant la campagne présidentielle. Il fait partie de la série Autrement vu-la présidentielle dont le parti pris est d’éclairer divers aspects de la campagne de 2007 en privilégiant le point de vue d’un/une journaliste étranger/ère.

Pour le reportage de référence, la journaliste est Eleanor Beardsley, américaine, correspondante à Paris de la chaîne de radio NPR (National Public Radio).

Eleanor Beardsley a décidé de s’intéresser aux jeunes de banlieue et à leur attitude vis-à-vis de la campagne. Pour mener son enquête, elle a choisi d’aller dans le sud de Paris, aux Ullis, ville natale de Diam’s. (Diam’s avait appelé les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales.)

 En photo, les élèves du lycée J.-Supervielle d’Oloron-Ste-Marie, 3ème prix ex aequo.

1er Prix ex aequo Lycée Grand-Air d’Arcachon "Leur France à eux"

"J’ai intitulé ce reportage "Leur France à eux" pour reprendre le titre de la chanteuse Diam’s, "Ma France à moi".

Leur France est une France pleine de respect et pleine d’espoir dans la politique de demain.

C’est un choix de ne pas avoir mis de commentaire et voix off, étant persuadé que le spectateur doit se laisser guider par les protagonistes du reportage.

Après hésitation, j’ai choisi la rencontre de deux jeunes avec la journaliste Eleanor Beardsley dans un café-bar."

Tanguy de Lanlay, élève de 1ère C1

1er prix ex aequo Lycée de la communication, Metz "Aux urnes, la banlieue"

"Aux urnes, la banlieue !" s’intéresse davantage à la démarche d’Eleanor Beardsley et à sa propre vision des élections françaises qu’aux événements qui y sont liés.

L’intention première était d’associer, à un sujet qui se voulait relativement vaste, la simplicité, tout en conservant l’objectivité journalistique.

Mené chronologiquement, il s’attache au récit des investigations de la journaliste, sans s’encombrer de détails superflus ou divers partis pris."

Aurore Scherschell et Kevin Drouant, 1 TSMAV

3ème prix ex aequo Lycée Jean-François Millet de Cherbourg "Made in France"

"L’ironie est le fil directeur de notre entreprise, que ce soit dans le choix des plans, des interviews, de la voix off du début (que nous ne voulions pas systématiser), de la musique et du titre.

Outre-Atlantique, la banlieue semble se réduire à un cliché depuis les incendies de 2005. Mais les rappeurs interviewés par l’Américaine ne partagent pas les mêmes idées que Diam’s.

La musique de Diam’s joue deux rôles dans le film : elle introduit le sujet du point de vue d’Eleanor Beardsley, puis conclut sur une désillusion que l’intertitre final vient appuyer."

Frédéric Anger, Damine Dejean, Aaurélien Gibert, Axel Lesage, Nicolas Martin, 1ère L (option cinéma facultatif)

3ème prix ex aequo Lycée Jules Supervielle d’Oloron-Ste-Marie, "Elections J-30"

"Nous avons voulu montrer le revirement d’opinion d’une journaliste américaine convaincue au départ que les jeune de banlieue allaient voter à gauche. À la fin, elle n’en est plus sûre, c’est le suspens ...

Nous avons surtout retenu les extraits d’interviews des jeunes et les réactions de la journaliste en essayant de garder un fil conducteur : elle parle des émeutes, réponse d’un jeune, ensuite les actions pour inciter à voter ...

 Musique au générique : Trust "Sarkoland", avec en fond de guitare électrique "La Marseillaise" car cela évoquait le sujet et des propos de Sarkozy."

Mélissa Coigdarens, Yoan Cosnard, Coralie Cuyala, Amina El Mellali, Florian Feugas, Camille Pautot, 2nde IGC